Breaking News

Quand et comment planter un fraisier ?

Comme plusieurs autres plantes, le fraisier peut aussi être cultivé chez soi. Cependant, quelques astuces sont importantes à connaître pour mieux mettre en œuvre son installation dans un jardin. À ce propos, il convient de savoir quelle période de l’année est favorable à la culture de la fraise et la manière de la cultiver. Découvrez dans cet article quelques éléments de réponse.

Quand planter un fraisier ?

La plantation des fraisiers peut se faire, en une année, en plus d’une saison. En effet, l’hiver, le printemps et l’automne sont des périodes assez favorables pour la plantation de fraisiers. L’important est que la terre soit plus ou moins humide. La lune est aussi nécessaire, car les fraisiers sont plantés lorsqu’elle est descendante. De toutes les saisons favorables à la plantation du fraisier, l’automne se révèle être la meilleure, vérifiez ceci sur ce lien ci-contre. Ainsi, la bonne période pour planter des fraisiers est le début de l’automne, ils s’enracinent plus facilement.

Ensuite, il faut choisir parmi la grande variété existante, celle qui convient le mieux à la surface de sa maison. Il existe la catégorie des fraisiers remontants qui donnent des fruits déjà au mois mai et celle des fraisiers non remontants dont la cueillette est entre le mois de juin et juillet.

Comment planter un fraisier ?

Pour planter un fraisier, il est important de préparer la terre. À ce propos, une terre argileuse riche en humus et faiblement acide et neutre serait idéale. Procéder ensuite à un décompactage de vingt centimètres environ en profondeur et de quarante centimètres de large.

De plus, il faut y ajouter huit à dix kilogrammes de composts par mètre carré, faire une toile de paille, et l’inciser de 25 centimètres en tous sens pour qu’il y ait assez d’espace entre les plants. Il faudra ensuite laisser tremper les plants dans leur pot pendant une heure.

Après cela, il faut les installer dans les trous et les arroser abondamment pour faire coller les racines à la terre et répéter ce geste régulièrement. Pour protéger les plantations contre toute attaque extérieure, il est recommandé de couvrir les plants d’une façon non encombrante et légère.