Breaking News

Comment fonctionne une chaudière ?

Une chaudière est aussi appelée de façon plus courante un chauffage central. Elle permet l'alimentation des radiants du foyer et est plus souvent utilisée pour obtenir de l'eau chaude sanitaire. Tous les types de chaudières ont quasi le même fonctionnement. Découvrons ensemble le fonctionnement d'une chaudière.

Le principe de fonctionnement d'une chaudière

Pour l'achat d'une chaudière, il est indispensable de connaître la puissance que le modèle est capable de fournir. Pour déterminer cela, il faut avoir les notions de calcul de puissance d'une chaudière. Le principe de fonctionnement d'une chaudière repose sur la transmission de la chaleur et des calories, à de l’eau ou liquide caloporteur en fonction du modèle, qui sera, à son tour, transmis à des émetteurs ou conducteurs de chaleur tels que les radiateurs, les planchers chauffants afin de produire de l'eau chaude sanitaire. Il faut noter qu'il existe des chaudières qui ne produisent que de la chaleur et non de l'eau chaude. Pour fournir cette chaleur, une combustion est produite par la chaudière via un combustible. Ce combustible peut être le gaz, le fioul, le bois ou les granulés. L'eau ou le liquide caloporteur obtenu traverse alors les canaux ou circuits de la chaudière au voisinage du foyer. Cette circulation répétée de l'eau entraîne alors l'augmentation de sa température. Une fois la température souhaitée est atteinte, l'eau chaude se dirige vers les émetteurs de chaleur.

Les variations des systèmes de chaudières

Le mécanisme de fonctionnement basique demeure le même pour toutes les chaudières. Les quelques différences qui existent dépendent des types de chaudières. En effet, les chaudières à condensation sont plus performantes, car elles utilisent en supplément les fumées de combustion généralement perdues quand le gaz de combustion est évacué. La vapeur condensée dans la chaudière favorise une augmentation rapide de la température du liquide caloporteur et permet ainsi d'économiser la consommation d'énergie. Quant à la chaudière à basse température, le mécanisme est toujours le même que la température maximale est de 50 °C au lieu de 90 °C. Enfin, la chaudière à ventouse utilise l'air externe et non interne ou celui de l'endroit où elle se situe. Ce type de chaudière possède une conduite d'air qui débouche vers l'extérieur.